Angéline Vacher Psychologue clinicienne

Ma pratique
de psychologue Clinicienne

Mon parcours

J’ai obtenu mon diplôme de psychologue clinicienne à la faculté de Dijon

DESS ou MASTER de Psychologie Clinique et psychopathologie mention très bien, année universitaire 2003-2004.

J’ai exercé plusieurs années en institutions

Hôpital Jean-Bouveri de Montceau-les-mines, Centre Educatif Spécialisé pour adolescents, CHS de Sevrey, SESSAD, …

Je suis inscrite au répertoire ADELI

N° 71 93 0290 31 attribué par l’Agence Régionale de Santé certifiant la validité des diplômes et la légalité de l’exercice d’un professionnel de santé.

Mes expériences

En institutions

  • CH Jean-Bouveri, Service Psychiatrie de liaison
  • CES Bellevue-Montferroux, Association du Prado de Saône et loire
  • SESSAD, Association IME-CME-SESSAD de Paray le Monial
  • Psychiatrie Adulte, Centre Hospitalier Spécialisé de Sevrey, – CMP Chalon sur saône, Hopital de jour enfant et adulte Montceau-les -Mines
  • E.H.P.A.D, Maison de retraite Bethléem de Paray le Monial
  • E.S.A.T, Association des Papillons Blancs de Paray le Monial
  • Protection de l’Enfance, Aide Sociale de Côte D’Or
  • Chargée de cours et membre de jury, IFSI Chalon sur saône et Paray le Monial

En libéral

  • Maison Médicale Belen Santé de Beaune
  • Cabinet libéral Gourdon puis Blanzy
En plus de mon parcours clinique, j’ai entrepris une psychothérapie individuelle durant plusieurs années. Maman de 3 enfants dont des jumeaux, j’ai pu vivre les problématiques liées aux naissances multiples et expérimenter les difficultés liées à la parentalité.
Le premier rendez-vous :
Il est très souvent vécu comme un moment stressant et intimidant car c’est le saut dans l’inconnu.

Cette première séance est une prise de contact. Nous échangeons mutuellement afin de mieux nous connaitre. Cette séance permet de faire le point sur vos difficultés actuelles et sur votre demande.

A l’issue de cette séance, nous conviendrons ensemble de la poursuite de l’accompagnement psychothérapeutique et de ses modalités.
Modalités de la consultation
La fréquence des séances et la durée de la thérapie se font au cas par cas et varient en fonction des besoins et des souhaits du patient et de l’évolution de la thérapie.

Les consultations sont toujours confidentielles et se déroulent dans le respect du Code de Déontologie des Psychologues.

Le paiement s’effectue après chaque consultation.

Mes autres interventions

Forte de mon expérience du terrain issue du secteur médico-social, j’interviens en analyse des pratiques professionnelles. Je propose une ouverture contenante et empathique qui permet aux équipes d’exprimer tous leurs questionnements, de manière sécurisante à un professionnel qui entend et comprend leur langage et qui leur permet d’analyser et d’élaborer autour de situations diversifiées, complexes, conflictuelles, des pistes de réflexion et d’action.

La parentalité désigne « l’ensemble des réaménagements psychiques et affectifs qui permettent à des adultes de devenir parents, c’est à dire de répondre aux besoins de leurs enfants à trois niveaux : le corps (les soins nourriciers), la vie affective, la vie psychique. C’est un « processus maturatif » (M. Lamour, 1998). L’accompagnement à la parentalité vise à soutenir les parents au cours de ce processus de réaménagements et à les aider à inventer leur propre manière d’être parents. Les motifs de consultation les plus fréquentes :

  • Un vécu affectif et émotionnel difficile de la période périnatale par le père, la mère ou le couple parental : baby-blues, dépression prénatale, dépression post-partum, manque de confiance en sa capacité à être parent, peur de ne pas être à la hauteur, irritabilité et agressivité inhabituelle, etc.
  • De nombreuses situations particulières et douloureuses peuvent conduire le(s) (futurs) parent(s) à solliciter un accompagnement psychologique, telles que : l’annonce d’un handicap, l’interruption médicale de grossesse (IMG), des fausses couches à répétition, la procréation médicalement assistée (PMA), la grande prématurité, une grossesse adolescente, la monoparentalité, un deuil concomitant, un déni de grossesse, etc.
  • Le désir d’entreprendre un travail sur soi, individuel ou en couple, à l’occasion de l’arrivée prochaine d’un enfant.

L’accompagnement à la parentalité peut prendre des formes multiples selon qu’il ait lieu avant ou après la naissance, qu’il soit sollicité par l’un des deux parents ou par le couple parental, qu’il s’inscrive dans une démarche ponctuelle de soutien ou dans une démarche plus large de travail sur soi. Le cadre du suivi est donc définit lors du premier entretien, en fonction de la demande du(des) futur(s) parents. Par ailleurs, le psychologue peut, dans certains cas, réorienter les parents vers des structures de soins plus adaptées.

L’estime de soi, c’est la conscience de la valeur personnelle qu’on se reconnaît dans différents domaines. C’est un ensemble d’attitudes et de croyances qui nous permettent de faire face au monde.